Oo-/ maths au maroc : secondaire et classes prépas /-oO

forum élaboré par des ex élèves du LYCEE DAR ESSALAM rabat il est déstiné au départ aux élèves du lycée et après aussi aux classes préparatoires ECT Maamora KENITRA et élèves du groupe scolaire AL MOUWATANA rabat maroc
 
FORUMAccueilS'enregistrerFAQRechercherMembresGroupesCalendrierGalerieConnexion

Partagez | 
 

 LES COURANTS LITTERAIRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chaimaa



Age : 24
Localisation : Rabat
Messages : 1890
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: LES COURANTS LITTERAIRES   Ven 2 Oct - 21:16



LES COURANTS LITTERAIRES


LE REALISME
1.L'individu : - contradictions entre les rêves et la réalité du héros «problématique».
- FLAUBERT :
« Emma ne dormait pas. Elle rêvait : au galop de quatre chevaux, elle était emportée vers un pays nouveau. Les villes étaient de marbre blanc. »
- 2.Le groupe : - contradictions sociales.- ZOLA : - « Deux années s'écoulèrent pendant lesquelles les habitants de l'immeuble s'enfoncèrent dans la misère. Décembre apportait le chômage.»
- LE ROMANTISME
[- Sentiments / Nature / Le « Moi » / Une certaine musicalité / Nombreuses images poétiques.- - LAMARTINE :
-
Salut, bois couronnés d'un reste de verdure,
Feuillages jaunissants sur les gazons épars!
Salut, derniers beaux jours! Le deuil de la nature
Convient à la douleur et plaît à mes regards.»
[- LE SYMBOLISME
- - Les éléments de la réalité sont transformés en un univers de signes, de symboles.- - BAUDELAIRE :[- « Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'Espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris.»
- L'EXISTENTIALISME
- Liberté et responsabilité de l'être humain.- - SARTRE : -
« Il y en a marre, finis les remords, les réserves, les restrictions. Personne n'est mon juge. Personne ne peut décider pour moi.» Il décida sans remords, en connaissance de cause. Il s'approcha et se mit à tirer debout. Mathieu tira, il était libre!
[- LA LITTERATURE ENGAGEE
- L'écrivain témoin de son temps et messager du peuple.- ARAGON:-
« Je veux montrer la foule et chaque homme en détail
Avec ce qui l'anime et qui le désespère.
Je veux montrer la foule immense divisée
La foule cloisonnée comme en un cimetière.»
- LE ROMAN NOUVEAU
- De--SS--ion minutieuse des objets, des geste, des mouvements.- - ALAIN ROBBE-GRILLET:-
« Il commença à couper la tomate en petits cubes. La chair compacte d'un beau rouge et épaisse entre une bande de peau luisante, et la loge où sont rangés les pépins jaunes, maintenus en place par une mince couche de gelée verdâtre le long d'un ronflement du coeur.»
LE NOUVEAU THEATRE
- L'absurde / Désintégration de l'intrigue et du discours.- IONESCO:
- Jean : Après tout, les rhinocéros sont des créatures comme nous qui ont droit à la vie au même titre que nous!
- Bérenger : A condition quelles ne détruisent pas la nôtre.
- Jean : Tout de même, nous avons notre morale à nous!
- Bérenger : J'en ai assez de la morale.
- Jean : Que mettriez-vous à la place?
- Bérenger : La nature!
LE SURREALISME
- L'inconscient / L'extraordinaire.- ANDRE BRETON:
« Je vois l'aigle qui s'échappe de la tête
Il tient dans ses serres le vent du souvenir
Dans ses plumes passent les visages de mes amis
Je te salue de la forêt de la culture humaine
Où rôdent de grandes lueurs tournoyantes
De tes doigts part la sève des arbres
Revenir en haut Aller en bas
 
LES COURANTS LITTERAIRES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des Ecoles Pour Les Litteraires
» http://www.etudes-litteraires.com/
» Courants assignés des protections et sections...
» Petit lexiques de mots courants et bibliques
» Quand les courants magdaléniens traversaient l'Europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oo-/ maths au maroc : secondaire et classes prépas /-oO :: MATHEMATIQUES :: Français , Anglais-
Sauter vers: